Sujet : Drapeau de la Francophonie pour la version en français !
Date : 15/09/2006
De : Didier Janot  (courriel : didier.janot(chez)free.fr)     Mesure anti-pourriels : Si vous voulez écrire à notre correspondant, remplacez "chez" par "@"

 

Plus une chose est répétée, plus elle s'impose comme une évidence que l'on accepte sans réfléchir à son bien fondé !

 

Lorsque l'on arrive sur la page d'accueil d'un site Internet multilingue, où un choix est proposé entre plusieurs langues, il est fréquent qu'une icône
accompagne le nom de chaque langue ; cette icône est souvent un drapeau :
- pour le français, le drapeau français,
- pour l'anglais, le drapeau anglais, ou parfois un mixe anglais, États-Unis d'Amérique,
- pour l'espagnol, le drapeau espagnol,
- pour le portugais, le drapeau portugais,
etc.

 

Il se trouve que ces langues qui sont parmi les plus couramment utilisées sur les portails multilingues ne sont pas que les langues d'un seul pays, mais
celles d'une communauté de pays.
Pourquoi les wallons, suisses francophones, québécois, africains francophones, et autres francophones... devraient-ils associer leur langue au drapeau
français, alors que les francophones non français sont souvent de meilleurs défenseurs de la langue française que les Français eux-mêmes !
Pourquoi, les australiens, canadiens anglophones et autres anglophones ...
Pourquoi les latino-américains ...
Pourquoi les brésiliens ...

 

Nous autres francophones avons un emblème et un drapeau malheureusement fort peu connu et fort peu utilisé !
(voir http://www.francophonie.org/).

 

      

 

Ne serait-il pas judicieux, d'inciter les gestionnaires de sites Internet multilingue à utiliser le symbole de la francophonie comme icône de la langue française ?

Ne serait-ce pas une façon de montrer que le français est la langue d'une communauté internationale ?

Ne serait-ce pas marquer un point à l'égard de l'anglophonie, qui à ma connaissance n'a pas d'emblème ?



P.-S. : certains gestionnaires de sites sont plus prudents, et ont remplacé l'icône de langue par l'abréviation ISO correspondante (par exemple le portail
d'information sur l'espéranto http://esperanto.net/, qui, il est vrai, avec 62 langues est probablement l'un des portails offrant la plus vaste diversité
linguistique).