Connexion    



Aux journalistes anglo-colonisés du journal télévisé de 20 heures de France 2 !

À l'occasion du 80e anniversaire du débarquement des Alliés sur les plages de Normandie, une fois encore, les journalistes du journal télévisé de 20 heures de France 2, et en particulier Anne-Sophie Lapix et Laurent Delahousse, nous ont montré, avec leur « D-DAY » à toutes les sauces, leur penchant pour la langue anglaise et, ce faisant, leur addiction au monde anglo-américain.

Bien évidemment, cela contrevient au code de déontologie des journalistes qui doivent donner une information la plus objective possible, claire et en français correct dénuée de mots étrangers non traduits en français. 



L'Union européenne, un mammouth qui écrase les langues nationales des peuples qui la composent !

Il ne s'agit pas ici de critiquer d'une façon abstraite l'actuelle Union européenne, celle issue du traité de Maastricht de 1992 ni celle établie par la Constitution européenne que le peuple français à rejeter par le référendum de 2005, mais que le président Sarkozy lui a imposée d'une façon détournée et malhonnête ; non, il s'agit ici de porter une critique de l'UE à travers un exemple concret et précis qui montre, ô combien, que cette Union est un véritable outil à propager l'anglo-américain (l'anglais) et à tuer la démocratie en noyant toute contestation, toute procédure de recours, dans un dédalle de paperasseries et de règlements en tout genre.  



Contre l'Europe anglophone d'Ursula von der Leyen !

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, écrase et piétine la diversité des langues européennes par son anglomanie, son américanomanie, son anglolâtrie !

L’éviction du français en tant que langue de travail de la Commission européenne a été magistralement mise en lumière le 6 mai dernier par Ursula von der Leyen, elle-même, qui, invitée à l'Élysée par le président Macron dans le cadre de la visite du président chinois Xi Jinping à Paris, n'a parlé qu'en anglais lors des échanges qu'elle a eus avec les deux Présidents.



Le JT de 20h de France 2 serait-il l'ennemi de la langue française et de la francophonie ?

Si on prend appui sur France 2, une chaîne de la télévision publique française, et si l'on se penche plus précisément sur son journal télévisé de 20h, on constate amèrement que l'actualité afférente à la langue française et à la francophonie est largement occultée. Pourquoi ?

Alors que France Télévisions, dont fait partie France 2, a des consignes - c'est inscrit dans son cahier des charges - pour faire voir le plus possible à l'antenne les minorités dites visibles, en auraient-elles aussi, mais cette fois-ci non écrites, exprès pour ne pas faire de vagues, pour minimiser la Francophonie et la langue française au profit du monde anglophone dominant, au profit de l'UE qui veut que nous parlions anglais, au profit de Washington qui veut une Europe anglophone pour mieux la soumettre.

C'est la question que nous nous posons.



Quand l'UE arrive à imposer l'anglais à la Cité internationale de la langue française !

La Commission européenne a créé très récemment, le 7 février 2024, un organisme intitulé « l'Alliance pour les technologies des langues ou, en abrégé, ATL-EDIC. Notons que EDIC est de l'anglais pour « European Digital Infrastructure Consortium  », et cet organisme sera installé dans les murs de la Cité internationale de la langue française à Villers-Cotterêts.

Une offre d'emploi a été émise pour recruter son directeur, et on y apprend avec stupéfaction que la langue de travail ne sera pas le français mais... l'anglais !



Début    2  ..    Fin

Défendez le français, financez des procès,

nous ne recevons aucune subvention !


Inscription à l'infolettre!

S'il vous plaît, veuillez entrer votre courriel

Digital Newsletter

Pour vous desinscrire, veuillez cliquer ici ».