Connexion    



  • PORTONS PLAINTE CONTRE LES ANGLOMANES !

    Nous l'avons tous remarqué : nous sommes de plus en plus agressés par des publicités où l'anglais domine et où, par voie de conséquence, notre langue est reléguée au second plan, voire carrément éliminée. 

    Pour protester et agir contre cela, outre les autocollants que nous proposons à chacun de coller sur les publicités en anglais -  celles présentes dans les abris-bus, notamment -, outre le fait que l'on peut écrire aux DDPP (Directions Départementales de la Protection des Populations, anciennement les Fraudes [DGCCRF]) ou signaler un problème à SignalConso, il y a aussi la possibilité de porter plainte directement auprès du Procureur de la République.


  • Série de vidéos sur la langue française et la géolinguistique !

    Dans ces vidéos, Charles-Xavier Durand, Universitaire, ancien directeur de l'Institut de la Francophonie pour l'informatique de Hanoï, professeur d'université et écrivain, nous explique que si l'anglais nous submerge aujourd'hui, cela n'est pas dû au hasard ni à la valeur intrinsèque de la langue, mais bien à une volonté politique, celle des Anglo-Saxons d'imposer partout leur langue.


  • Écrire à l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle (Arcom), 1er trimestre 2024

    Il y a trop d'anglicismes à la télévision. Pourtant, la charte de France Télévisions stipule en son article 39 :

    « Le personnel intervenant à l'antenne est tenu à un usage correct de la langue française, conformément aux dispositions de la loi no 94-665 du 4 août 1994. Il s'abstient, à ce titre, d'utiliser des termes étrangers lorsqu'il possède un équivalent en français. »

    Protestons contre l'anglicisation ! Pour cela, écrivons régulièrement à  l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom)), dès que nous surprenons un journaliste, un présentateur, un animateur d'émission, etc. en flagrant délit d'anglomanie.



Notre sélection

Smaïn : le respect s'acquiert avec la maîtrise de la langue française !

Le comédien et humoriste Smaïn est intervenu le vendredi 15 décembre 2023 après-midi au lycée Norman-Foster, situé à Beaumont-de-Lomagne entre Montauban et Toulouse. Près de 40 élèves ont écouté avec beaucoup d'attention pendant près de 2 heures, les confidences et les conseils de ce professionnel de la scène. 

L'intelligence artificielle (IA), pour sauver les langues de l'emprise d'une seule !

Ces dernières semaines, des médias anglosaxons comme Forbes aux États-Unis et comme Brut en France, ont utilisé l'intelligence artificielle pour faire parler leurs journalistes ou leurs invités dans plusieurs langues.

L'IA est devenue un véritable outil de travail pour proposer des contenus à un plus large public de langues différentes.

 


Tableau d'honneur (année 2023)

Bravo à Claude Vesser qui, à Reims, pour participer à la lutte contre l'anglicisation de notre environnement linguistique, a collé un autocollant « L'anglais NIKE ta langue, défends-toi  ! », et un autre « En France, on parle français ! » sur des décorations illustrées de phrases en anglais, des décorations d'un parc de stationnement situé à Reims au 25 rue des Capucins.

Déposez vos photos sur : #jecollecontreletoutanglais

 

RD Congo : les massacres continuent dans le silence des grands médias français !

On a beau écouter Laurent Delahousse ou Anne-Sophie Lapix, les présentateurs vedettes des journaux télévisés du 20h de France 2, ils ne parleront pas de la guerre génocidaire qui a lieu dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC), une guerre qui a fait plus de 10 millions de morts depuis 1996.

Ils préféreront parler de la prostate du roi Charles III, des tempêtes de neige qui sévissent aux États-Unis, d'une île paradisiaque aux Philippines qui lutte pour préserver son environnement, etc., mais pas, surtout pas, d'un pays francophone, comme si cela risquait de rappeler aux Français que la langue française se parle ailleurs qu'en France et que, ce faisant, l'anglais n'est pas seul au monde.


La Francophonie

  • D'Acadie en Louisiane. Deux siècles de résistance !

    Vers 1750, pour fuir le joug des anglais, Étienne le sixième décide de délaisser son Acadie et d’oser, à pied, s’aventurer dans un périple qui doit le conduire en Louisiane.

    Au fil des pages de ce roman historique, le lecteur suit, sur deux siècles et demi, de la côte Atlantique au fin fond des bayous, le devenir des Acadiens, leur souffrance, leur lutte de chaque instant pour conserver leur langue et leur Histoire. Du sixième des Étienne Juchereau au quatorzième, avec leur famille, nous traversons les époques, vivons l’avènement et l’évolution des États-Unis jusqu’à nos jours. 


  • Les premiers déplacés climatiques des États-Unis : les Indiens francophones de Louisiane !

    Il existe plusieurs tribus francophones en Louisiane, certains comme les vaillants membres de la communauté Pointe-aux-Chiens ayant été frappés par l’ouragan Ida. 

    C’est aussi le cas de la nation Chactas Jean-Charles, également située au sud de La Nouvelle-Orléans, dans la paroisse de Terrebonne. Sur les 700 membres de la nation, il n’en reste plus que 35 à habiter sur l’Isle-à-Jean-Charles.




Inscription à l'infolettre!

S'il vous plaît, veuillez entrer votre courriel

Digital Newsletter

Pour vous desinscrire, veuillez cliquer ici ».